Crise en Ukraine et essor des cryptomonnaies

0
2222
crise-ukraine-russie

L’invasion russe en Ukraine a des conséquences sur l’économie et notamment le cours des plus grandes crypto monnaies. Alors que le Bitcoin, l’Ethereum, le Ripple et autres ont chuté, la capitalisation boursière des stablecoins ne cesse de croitre. Découvrez en plus sur le sujet dans cet article.

La baisse du cours des cryptos

La guerre entre la Russie et l’Ukraine a porté un grave coup aux crypto monnaies. En effet, suite à l’annonce du Président Vladimir Poutine, l’Ukraine a été envahie par les armées russes. C’était aussi une occasion pour que toutes les principales cryptos chutent. Par exemple, la valeur du Bitcoin était relativement stable les jours précédant l’invasion (généralement dans les environs de 37000 dollars). Le jeudi matin, le crypto actif a chuté jusqu’à 35000 dollars. D’ailleurs la nuit même du mercredi 23 au jeudi 24 Février passé, le Bitcoin s’est retrouvé à 34472 dollars, une première depuis plus de quatre ans. En effet, depuis le mois de Juillet 2017, la valeur du Bitcoin était toujours au-dessus de 35000 dollars.

La crise actuelle ne vient qu’empirer la situation avec les cryptos en général puisque depuis Novembre 2021, le Bitcoin par exemple a quitté 68000 dollars pour se positionner autour de 35030 dollars. Les jours juste avant l’invasion russe, les espoirs naissaient à nouveau puisque la courbe a commencé à croitre graduellement.

Par ailleurs, le Bitcoin n’est pas la seule crypto monnaie affectée. Toutes les principales ont chuté. De 368 dollars, le Binance Coin s’est par exemple retrouvé à 335 dollars. Les monnaies virtuelles comme le Ripple, le Cardano et le Solana ont baissé de 9 à 13 % de leur cours.

La Bourse aussi a connu des pertes dans cette situation. Par exemple, le jeudi après-midi, le CAC-40 affichait -6,37 %.

Le choix du Stablecoin en Ukraine

Le stablecoin est une monnaie numérique qui est endossée au dollar. Son taux de change ne varie pas. Bien avant l’invasion, l’Ukraine serait déjà en train d’investir dans cette devise. Le choix semble justifié dans cette optique de conserver la valeur de l’argent disponible. Le cours du Bitcoin peut baisser considérablement à tout moment et ce crypto n’était donc pas le plus adapté pour la situation. Contrairement au dollar physique, le stablecoin serait plus sécurisé et peut être utilisé un peu partout.

On assiste à une augmentation de la valeur de l’or et de la capitalisation des stablecoins. Entre Janvier 2021 et Janvier 2022, les stablecoins en général ont gagné 140 milliards de dollars. Avec la crise, Ukraine-Russe, ils ont atteint leur pic, soit une augmentation de 180 milliards. Ce qui se passe avec le stablecoin ne s’était jamais passé auparavant. Il serait donc un bon refuge pour les investisseurs qui n’ont en effet pas grand intérêt à l’échanger contre une monnaie fiat.

Les deux principaux stablecoins sont l’USDC et l’USDT. L’augmentation de la capitalisation de la première monnaie est plus importante que celle de la deuxième. Les experts prévoient même que d’ici Juin 2022, l’USDC gagne la position du premier stablecoin en termes de capitalisation boursière. Pourtant, en Janvier 2021 alors que l’USDT pesait plus de 30 milliards de dollars, l’USDC lui ne dépassait pas les 6 milliards de dollars. Dans ce contexte, le Bitcoin serait en train de perdre sa place de leader absolu.

  • Collectif Ukraine : regards sur la crise
    Binding : Taschenbuch, Label : L'Âge d'Homme, Publisher : L'Âge d'Homme, medium : Taschenbuch, numberOfPages : 150, publicationDate : 2014-05-01, authors : Collectif, ISBN : 2825144444