MondeOpération de retrait des troupes russes de l’Europe : Réalité ou Utopie...

Opération de retrait des troupes russes de l’Europe : Réalité ou Utopie ?

L’OTAN reste sceptique face à la déclaration de la Russie de diminuer ses troupes armées en Ukraine. Plusieurs faits ont eu lieu ces dernières heures et semblent donner raison à ceux qui prennent la promesse russe avec des pincettes. Voici ce qui a marqué la guerre Russie-Ukraine ces dernières heures.

Retrait des troupes russes de Tchernobyl

Selon une annonce des autorités ukrainiennes, les troupes russes auraient quitté Tchernobyl, la fameuse centrale nucléaire qu’ils ont occupée depuis le début de la guerre. La même source évoque le fait que les forces armées russes se seraient retirées depuis le jeudi 31 mars 2022. L’annonce fait le point des événements marquant la période d’occupation du site par les soldats russes. On note entre autres le vol d’équipements et d’objets de valeur, le pillage de locaux, etc.

https://twitter.com/LePoint/status/1509847412852015111?s=20&t=6xuw5by05PWnXo_T1TO9mw

Toutefois, selon la même annonce, les troupes russes auraient emporté des otages avec eux lors de leur départ. Ils auraient donc quitté Tchernobyl avec des soldats ukrainiens. Le nombre exact d’otages détenus par les russes n’est pas connu.

Il faut noter que Tchernobyl est une centrale de grand intérêt pour l’AIEA, l’autorité internationale chargée du nucléaire. En 1986, une explosion y a eu lieu entraînant des contaminations dans plusieurs endroits de l’Europe. Les pays les plus touchés étaient la Russie, la Biélorussie et bien sûr, l’Ukraine. Après plusieurs décennies déjà, la zone située dans un rayon de 20 kilomètres de la centrale nucléaire de Tchernobyl est toujours une zone d’exclusion où l’on ne peut pas habiter en permanence. Les éléments radioactifs qui y étaient accidentellement libérés pourraient encore créer des dommages. La zone héberge d’ailleurs deux sites de stockage de l’Uranium.

Essais d’évacuation à Marioupol

Le mercredi 30 mars, la Russie avait annoncé permettre l’évacuation des habitants de Marioupol dès le jeudi. Elle avait juste demandé à ce que celle-ci soit sécurisée par les soldats ukrainiens. Le gouvernement ukrainien a annoncé ce jeudi que 45 bus étaient mobilisés pour le transport des civils de Marioupol. Pour l’heure, ces derniers restent toujours enfermés dans la ville dans des conditions pénibles, sans eau, ni nourriture, ni électricité.

Le CICR (Comité International de la Croix Rouge= et le HCR (Haut-Commissariat pour les Réfugiés) se sont impliqués dans cette opération.  Ils annoncent mener les opérations d’évacuation ce vendredi 1er avril si les conditions de sécurité sont effectivement réunies.

Nouvelle stratégie russe ?

La Russie semble ne pas tenir sa promesse de retrait de ses troupes armées de Kiev. Ce vendredi, de nouveaux bombardements auraient été notés dans la ville capitale. Par ailleurs, le gouvernement ukrainien affirme que des troupes russes seraient en plein positionnement à Donbass, à l’est du pays. Cette zone pourrait être la nouvelle cible des russes. La Russie serait en train d’adopter une nouvelle stratégie qui s’appuierait sur les fausses promesses dans l’optique d’attaquer l’Ukraine par surprise.

L’Ukraine aurait frappé en Russie

Ce vendredi, la Russie affirme que l’Ukraine aurait organisé et effectué l’explosion d’un site de pétrole à Belgorod. La ville est à quelque 40 kilomètres environ de la frontière de l’Ukraine. La Russie signale qu’une frappe aérienne ukrainienne aurait incendié huit réservoirs de l’or noir dans la ville. L’armée ukrainienne aurait employé deux hélicoptères pour arriver à ces fins. Quelques jours avant, certains observateurs annonçaient déjà qu’une prochaine stratégie de la Russie pourrait etre de porter de fausses accusations contre l’Ukraine.

  • Knipex Tenaille russe coupante KNIPEX 99 00 250 sb, L.250 mm
    Pour torsader et couper des fils à ligaturer en une seule opération : rapide, fiable et économique. Leur précision inégalée et leur durée de vie font de ces tenailles les pinces les plus vendues au monde.. Tenaille russe 250mm noire - Tête polie largeur 25mm - Capacité de coupe : Acier mi-dur 2,4mm / Acier dur 1,6mm - Pour torsader et couper des fils à ligaturer en bobine en une seule opération : rapide, fiable et économique - Leur précision inégalée et leur longue durée de vie font de ces tenailles les pinces les plus vendues au monde - Tranchants trempés, dureté d'environ 61 HRC - Acier à outils de qualité spéciale, forgé, trempé à l’huile en plusieurs phases - Conditionnement sur carte.
  • Egoluce Faro en retrait Egoluce EDY 50W attaque GU5,3 cadre gris 6300.03
    Faro en retrait Egoluce EDY pour les lampes 50W attaque GU5,3 12V (non inclus) le cadre gris, La fixation des cadres avec les aimants, facilite les opérations de maintenance et de remplacement de l'ampoule. EDY peut être monté sur des plaques de plâtre avec des ressorts ou en maçonnerie avec coffrage adapté à être commandé séparément.
  • Jean-Pierre Bois L'Europe à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle) : Origines, utopies et réalités de l'idée d'Europe
    Binding : Taschenbuch, Label : Armand Colin, Publisher : Armand Colin, medium : Taschenbuch, publicationDate : 2003-11-11, authors : Jean-Pierre Bois, languages : french, ISBN : 2200266170
Lou
Lou
Rédactrice passionnée, je m’intéresse à tous les sujets qui font l’actualité française et internationale. En tant que passionnée de politique et d’actu, je souhaite livrer à nos lecteurs des articles clairs et précis afin que tout devienne facile à comprendre.
Articles en relation